Mon histoire de Grossesse / Hospitalisation à 33 SA protocole Tractocile !!


Et me voici pour une deuxième fois hospitalisée à la maternité ! 



Cette fois-ci rebelote... injections de corticoïdes, protocole adalate mais je ne m’étends pas sur ce sujet car je t’ai déjà tout expliqué ici dans cet article détaillé


Je suis venue pour une toute autre raison cette fois-ci aux urgences de la maternité. La dernière fois c’était pour cause de contractions avec douleurs à 28 SA. 

Là, rien à voir, je trouvais que je sentais moins mon garçon alors que d’habitude c’est un combat de box avec sa sœur à m’en déformer le ventre! 

J’ai donc envoyé un message à ma sage femme qui vient me voir toutes les semaines me faire un monitoring à la maison, pour savoir ce qu’elle en pense. Sachant que je devais voir la sage femme de l’hôpital 48 h plus tard ! 

Elle me rappelle sur le champs et me dit d’aller faire des le jour même un monitoring à l’hôpital ! Elle me dit que cela ne sert à rien d’attendre le lendemain ou autre. 

Me voilà donc partie tranquillement en attendant que monsieur m’y rejoint. 

Par chance, personne aux urgences, j’ai donc était prise immédiatement en charge. 



Échographie pour connaître les emplacements des cœurs et monitoring de 30 minutes pour savoir si j’ai des contractions. Et là, surprise, je ne les sentais pas mes les contractions étaient là et assez forte apparement. 

L’obstétricien me consulte et en moins de 15 jours je suis passée de 20mm à 10mm et mon col est ouvert à 2 doigts avec un premier bébé en présence appliqué! Sachant que je suis à 33+5 sa. Donc c’est encore un peu trop tôt même pour des jumeaux. 

Encore une fois la sentence tombe, je ne rentre pas et reste à l’hôpital ! 

Le protocole adalate n'a pas fonctionné cette fois-ci. C’est à dire que les contractions ne se sont pas arrêtées alors qu’elles auraient du ! 

Le médecin décide donc au bout de 1h30 de passer à l’étape suivante et en même temps la dernière, c'est à dire le protocole tractocile. 

Ce dernier protocole ce fait sous perfusion et c’est un traitement de 48h non-stop. Donc oui tu restes branché à une machine tout ce temps et les infirmières viennent changer la seringue 2 heures après la première fois et après toutes les 6 heures par la suite. Je ne te parle même pas du bruit de la sonnette quand le seringue est vide! Tes tympans en prennent un coup !

Il est donc mis en place pour retarder l'accouchement en cas de menace d'accouchement prématuré chez les futures mamans présentant au moins 4 contractions en 30 minutes et qui dure au moins 30 secondes. Il faut également avoir une dilatation du col de 1 à 3 cm voir 0 à 3 cm chez les multipares et un effacement supérieur à 50% et puis important il faut être entre la 24 à 33 SA incluse et un rythme cardiaque du ou des foetus au top.

Au bout de 30 min, c’est magique plus aucunes contractions ! 

Le médecin aimerait que j’aille jusqu’à 36/37 SA pour éviter tous problèmes qui pourrait être lié à l'alimentation, l'oxygénation mais normalement avec les injections de corticoïdes ce devrait très bien se passer ! Car j'en ai encore reçu deux et ça fait toujours aussi mal ! Ca brule assez fort. 

Les choses sérieuses (si je peux dire ça comme ça) commencent ! Ils me parlent tous de l’accouchement, de son déroulement, du nombre impressionnant du personnel qu’il pourrait y avoir, c’est à dire une dizaine de personnes etc etc.
 Je parle bien sûr pour un accouchement de jumeaux ! 

Ils veulent donc me poser un cathéter pour le protocole tractocile puisque le produit coule de façon continue dans le sang par intraveineuse pendant 48h. 

J’explique aux infirmières que cette pose de cathéter me stresse beaucoup car la dernière fois cela m’a fait très mal. L’infirmière, gentille comme tout, me comprends totalement, donc elle me propose de la poser dans le bras !



Bah purée il n’y a pas photo ! Ça fait beaucoup moins mal ! Si vous avez le choix choisissiez ou demandez que la pose se fasse dans le bras! Puis même pour la suite c’est plus simple pour dormir, pour bouger sans rien sur la main.

Après 9 seringues de ce protocole tractocile et 48 heures d'attente, il est 21h30, je suis libérée !! Je passe quand même la nuit à l'hôpital.


Le Lendemain matin, c'est monitoring pour voir si les contractions on disparues. Il y en a toujours mais elles sont assez légères donc ça n'inquiète pas les médecins. Je peux rentrer chez moi.

Je repars avec un échographie, une radio du bassin accompagnée d'un rendez-vous avec un médecin le jours même dans les 18 jours qui arrivent et bien-sur monitoring avec une sage-femme une fois par semaine à la maison.



La radio dite aussi pelviscanner sert à savoir si les bébés peuvent toujours passer par voie basse ou bien si nous devons prévoir une césarienne.

Je continue donc à me reposer et à attendre gentillement que le temps passe çar de toute façon ça devient tellement lourd qui je suis en vrai cachalot ahah !! 

1 commentaire:

  1. Bonjour
    Prends bien soins de toi et des jumaux!
    Gros bisous et Joyeuses Paques!
    http://helenamybeauty.over-blog.com/2018/03/changer-de-tete-avec-l-arrivee-du-beau-temps.change-head-with-the-arrival-of-good-weather.html

    RépondreSupprimer